1596-img-e9df29347b6d8612b46444a3395aefc3.png
1596-img-60753b0195d466d33f52316aea5a53ba.jpg
1596-img-ab2729d354f02635703640cec880355f.jpg
1596-img-d7bcc77c623b04bf7de48628bad6a4e3.png
  • 1596-img-e9df29347b6d8612b46444a3395aefc3.png
  • 1596-img-60753b0195d466d33f52316aea5a53ba.jpg
  • 1596-img-ab2729d354f02635703640cec880355f.jpg
  • 1596-img-d7bcc77c623b04bf7de48628bad6a4e3.png
 

En France :

·    En CE1, 1 élève sur 5 a un niveau très faible en lecture.

·    À l’entrée au collège, 1 élève sur 5 ne sait pas lire correctement.

·    100 000 élèves par an quittent le secondaire sans diplôme.  

 

UN DECLASSEMENT NET DE LA FRANCE DANS L’ETUDE PISA (2015)

·         La France est classée 27ème sur 72 pays

·         Le système éducatif français est plus inégalitaire en 2015 qu’en 2012 : il est le plus inégalitaire de l'OCDE.

·         La corrélation entre le milieu socio-économique et la performance des enfants à l’école est bien plus marquée en France que dans la plupart des autres pays de l’OCDE.

·         En effet, les enfants scolarisés en Réseau d’Education Prioritaire (zones REP et REP+) connaissent des taux d’échec scolaire bien supérieurs à la moyenne nationale pourtant déjà élevée.

 

LE POINT DE VUE DES ENSEIGNANTS

Selon le rapport de la Direction de l’Évaluation, de la Prospective et de la Performance (DEPP) « Les représentations de la grande difficulté scolaire par les enseignants » (2007), les enseignants sont :

·         54% à estimer que la lecture est « toujours » la discipline dans laquelle les élèves rencontrent les difficultés les plus graves

·         71% à avoir besoin d’aide pour élaborer des solutions adaptées à la difficulté scolaire.

·         30% à ressentir une impression « d’impuissance, d’isolement ou de fatalisme » face à la difficulté scolaire.

 

 






Toutes entreprises confondues
  • 152
    micro-donateurs
  • 3491.90€
    collectés
Appel aux dons en cours

Agir pour l’École travaille aux côtés des enseignants de zones prioritaires pour trouver des solutions concrètes au problème de l’échec scolaire dans l’école publique. 

Epic

Epic, une startup à but non lucratif, lutte contre les injustices sociales. Epic sélectionne des organisations sociales exceptionnelles et apporte des solutions innovantes afin que chacun puisse exprimer sa générosité en toute confiance, avec un maximum d’impact.