1616-img-c3c7a45244a42fcb7beaee1d5f9d92df.png
  • 1616-img-c3c7a45244a42fcb7beaee1d5f9d92df.png
 

Un trop grand nombre de personnes gravement malades continuent de souffrir en fin de vie

 
Les soins palliatifs sont un enjeu majeur de santé publique :
un besoin croissant, lié au vieillissement de la population et à l’augmentation des maladies chroniques
seules 20 % des personnes gravement malades qui devraient bénéficier de soins palliatifs y ont réellement accès
les aidants (familles et proches) s’épuisent
les financements des pouvoirs publics sont en diminution.
 
Les soins palliatifs sont mal connus et trop souvent associés à la toute fin de vie.
 
Cette médecine est soucieuse du confort du patient comme du soutien et de l’accompagnement de son entourage. Elle repose sur une prise en charge globale et singulière de la personne malade : les soins palliatifs visent à soulager la douleur physique aussi bien que la souffrance psychique, en tenant compte de la dimension spirituelle et sociale de la personne malade et de son entourage.
 
Dans une prise en charge anticipée, les soins palliatifs peuvent être associés aux soins curatifs, et la personne gravement malade peut en bénéficier à différents moments de sa vie, en fonction de l’évolution de son état.
 
Ils participent à offrir le meilleur confort possible à la personne gravement malade ou atteinte d’un handicap évolutif, en élaborant un parcours de soins, de traitements et d’accompagnement au plus près de son projet de vie. 
 
Les soins palliatifs concernent toute personne, quel que soit son âge (du nouveau-né à la personne très âgée), dès lors que celle-ci est atteinte d’une affection grave, chronique, évolutive, que l’on n’arrive pas à guérir et qui peut potentiellement évoluer vers le décès.
 






Appel aux dons en cours

50 € 
=
1 séance de massage pour enfant et son parent en oncologie

 

30 €
=
1 séance d’art-thérapie pour personne âgée hospitalisée

Fonds pour les soins palliatifs

Le Fonds pour les soins palliatifs contribue au développement des soins palliatifs, à l'amélioration de la qualité de vie des personnes gravement malades et de leurs proches. Faciliter l'accès aux soins palliatifs et soulager la souffrance et l'épuisement des familles sont ses priorités.