1659-img-34861fdae2c9f97920e6d07e6c34c891.png
  • 1659-img-34861fdae2c9f97920e6d07e6c34c891.png
 
Au Cambodge, l’abandon scolaire touche 1 enfant sur 5 dès le primaire. À peine plus d’un enfant sur deux va au collège, et parmi ceux-là plus de la moitié décrochent avant la fin du cycle. Ce sont les enfants des familles les plus pauvres qui sont ainsi exclus de l’école prématurément.
Depuis plus de 20 ans, « Pour un Sourire d’Enfant » (PSE) agit pour sortir de la misère les enfants des familles vivant dans les bidonvilles de la périphérie de Phnom-Penh et pour les mener jusqu’à un métier. Ces familles vivent, dans une très grande précarité, de petits boulots, chiffonniers, vendeurs de rue, journaliers à tout faire sur les chantiers de construction… 
 






Appel aux dons en cours

Pour Un Sourire d’Enfant

Fondée par un couple de français horrifiés par la découverte de la situation des enfants travaillant sur la décharge de Phnom-Penh, PSE agit au Cambodge pour mener les enfants de la misère à un métier, grâce à ses programmes d’éducation et à une prise en charge globale de leurs besoins. www.pse.ong