1675-img-9f6ad2e5cb5a5b08938eaa38ac8c4d5f.png
1675-img-3ba7a2d61bf88b3c7967dd22967d453a.png
  • 1675-img-9f6ad2e5cb5a5b08938eaa38ac8c4d5f.png
  • 1675-img-3ba7a2d61bf88b3c7967dd22967d453a.png
 
Améliorer les conditions de vie des Populations Indigènes tout en préservant les ressources de la forêt Amazonienne.
 
En 2005, deux jeunes ingénieurs forestiers français ont fondé l’ONG Ishpingo à Tena, Equateur, pour lutter contre la déforestation de l’Amazonie en impliquant les populations locales. En effet, l’exploitation du bois est une source importante de revenu pour ces populations mais représente aussi une forte dégradation de la forêt Amazonienne, « poumon de la Terre ». Ceci contribue au dérèglement climatique et à la dégradation de la biodiversité. Ainsi en plus de reforester, Ishpingo a cherché une autre source de revenu durable et plus intéressante économiquement pour ces populations. C’est pourquoi, plus tard, l’ONG a commencé à valoriser les productions issues des parcelles de reforestation. Ainsi, une filière d´achat, de transformation et de vente des produits issus des plantations a été mise en place. Cette alternative est économiquement plus intéressante et respectueuse de l’environnement que l’exploitation de la forêt et pérennise la préservation l’Amazonie.
 
 






Appel aux dons en cours

Ishpingo

L’association Ishpingo (cannelle amazonienne en langue kichwa) a été créée en 2005 et met en place un modèle de développement durable basé sur l’agrosylviculture participative et dans lequel les agriculteurs reboisent leurs terres avec des essences de bois d’œuvre et de fruitiers.