1313-img-c500114b987b7c03f88ad624263a4a1c.jpg
1313-img-0fe2fb9d6c12b40074040eb9bcbba549.jpg
1313-img-c1153e00453bd1b3a62d389ada369222.jpg
1313-img-ff4d13024b218d756ae4838b740e9cc3.jpg
  • 1313-img-c500114b987b7c03f88ad624263a4a1c.jpg
  • 1313-img-0fe2fb9d6c12b40074040eb9bcbba549.jpg
  • 1313-img-c1153e00453bd1b3a62d389ada369222.jpg
  • 1313-img-ff4d13024b218d756ae4838b740e9cc3.jpg
 

 

Alors que la parité existe en terminale S, les filles sont 4 fois moins nombreuses que leurs homologues masculins à opter pour les formations menant aux métiers d'ingénieur-e. Pourtant un diplôme technique (de bac +2 à bac +5) ouvre la porte sur de nombreux métiers pénuriques et recherchés dont les acteurs cherchent aujourd'hui, tout spécialement, à attirer les talents féminins. 

 






Toutes entreprises confondues
  • 25
    micro-donateurs
  • 1893.54€
    collectés
Appel aux dons en cours

Elles bougent

Depuis 10 ans, l’Association « Elles bougent » fait découvrir aux collégiennes et lycéennes les métiers passionnants d'ingénieures et de techniciennes dans tous les secteurs industriels ou technologiques en manque de talents féminins.