625-img-d0469b0ed834af265bc7ba1ffa0b49d6.png
625-img-b293e02144deb900a0d87f4dc5b90401.png
  • 625-img-d0469b0ed834af265bc7ba1ffa0b49d6.png
  • 625-img-b293e02144deb900a0d87f4dc5b90401.png
 

L’Arche est née en France en 1964, à la suite d’une initiative « hors norme » d’un homme en quête de sens, Jean Vanier. Face à la situation des personnes handicapées mentales, à l’époque encore hébergées dans des asiles psychiatriques, il perçoit combien ces personnes sont en souffrance : outre leurs handicaps, la société les déconsidère et les rejette. Profondément touché par leur détresse, il décide de vivre avec eux. Ce n’est pas une institution qu’il crée, mais lui qui s’engage auprès de ces deux hommes dont le cri l’a touché. Cette démarche d’engagement personnel caractérise toujours le projet de l’Arche aujourd’hui : à travers l’expérience d’une vie partagée, il s’agit de permettre aux personnes avec un handicap mental de prendre leur juste place dans la société.

 






Toutes entreprises confondues
  • 742.88€
    collectés
Appel aux dons en cours

"En pensant à ma retraite, j’ai compris que je ne pourrais pas aller vivre chez ma sœur. Je ne veux pas partir en maison de retraite. A Ephéta, je sais que j’ai mes amis : Marie, Lionel, … "Michel, travailleur à l'Esat de L’Arche La Merci, bientôt retraité.

"Certaines personnes handicapées sont angoissées d’être obligées de partir en maison de retraite dès qu’elles auront 60 ans. Nous devons absolument être capables de leur offrir d’autres solutions qui leur permettent de rester dans le lieu de vie auquel elles sont attachées" Eric, directeur de L’Arche La Merci

L'ARCHE

Depuis 50 ans, L’Arche propose en France et dans le monde, des lieux à taille humaine où des personnes ayant un handicap mental, des assistants volontaires et des professionnels vivent, travaillent et partagent une vie communautaire dans un esprit de simplicité et de fraternité.